Colette, le sexage et nous (conclusion et biblio) : analyser ce que le racisme et le sexisme ont à voir l’un avec l’autre pour mieux comprendre

On l’a vu tout au long des publications, l’appropriation des femmes prend plusieurs formes : celles de l’accaparement de leur temps et de corps par le groupe des hommes en sont des composantes. On parle ici du temps de travail (ménager ou auprès des autres) des femmes, des produits de leur corps mais aussi de…

Colette, le sexage et nous (Part 4) : l’obligation sexuelle

Dans la droite ligne de la démonstration précédente, Colette Guillaumin poursuit son développement sur ce qu’elle appelle l’obligation sexuelle. Bien sûr, d’autres termes seraient utilisables pour décrire cette domination : “droit de cuissage” étant l’expression qui caractérise le mieux qu’il s’agit ici d’un “droit” et que c’est bien celui qui est du bon côté qui…

Mise au point sur la problématique des violences conjugales

« Je voudrais aujourd’hui vous raconter l’histoire d’un chiffre statistique qui est toute une vie à lui seul : une statistique avec un passé, une statistique qui a atteint une grande célébrité en même temps qu’une mauvaise réputation et une impressionnante longévité. Une statistique qui devint le point de mire pour un dialogue et une…

Colette, le sexage et nous : part.3

Hier, Colette Guillaumin et son analyse des éléments et mécanismes qui structurent les systèmes raciste et sexiste, nous permettaient de comprendre le concept de sexage, comme rapport social d’appropriation collective et individuelle du groupe des femmes par le groupe des hommes et de chaque femme par chaque homme. Le Seum a souhaité prolonger ce questionnement…