Portraits de femmes noires résistantes oubliées : la Reine Nzingha d’Angola

Parce que la représentation est essentielle pour la construction identitaire et de l’estime de soi, il m’a semblé nécessaire de mettre en avant ces femmes qui ont joué un rôle historique dans les luttes contre les colonisations. Nous allons profiter de la SEUMAINE des droits des femmes pour parler de grandes femmes noires qui ont plus ou moins disparu de l’Histoire et leur rendre hommage :

La première dont on va parler est la Reine Nzingha d’Angola

1583 – 17 décembre 1663

téléchargement

Ngola Mbandi Nzinga Bandi Kia Ngola, « la reine dont la flèche trouve toujours le but » ou Njinga Mbandi, connue également sous le nom de Nzingha du Ndongo et du Matamba  fut reine du Royaume de Ndongo et du Royaume de Matamba dans l’actuel Angola.

Au 17e siècle, la fille du roi du Ndongo devient reine après la mort de son frère en 1624. Elle place des femmes, y compris ses deux sœurs Kifunji and Mukumbu, sur tous les postes gouvernementaux.

La Reine Nzingha est une femme de pouvoir, elle occupe tous les aspects de celui-ci : politique, diplomatique et militaire. Elle et son armée furent de redoutables adversaires contre les Portugais venus envahir le royaume.

Elle est un symbole de la force des femmes africaines car elle aura tenu tête pendant 40 ans à ces colons portugais.

Jusqu’à sa mort, elle est restée digne, ne trahissant jamais la cause de son peuple qui lui témoignait un profond respect.

(Pour en savoir plus, une BD réalisée par l’Unesco relatant son histoire : http://fr.unesco.org/womeninafrica/njinga-mbandi/comic )

Publicités